Comment Assurer son Logement Étudiant ?

assurance-logement-etudiant

Quand les étudiants doivent-ils souscrire une assurance locative ?

La grande majorité des étudiants doit se tourner vers un logement locatif. L’assurance est obligatoire lorsque vous devenez locataire/colocataire. Le propriétaire exigera une preuve d’assurance responsabilité civile occupant. Au minimum, l’assurance habitation couvre les dégâts d’incendie, d’explosion ou d’inondation dont le locataire est responsable. Selon votre contrat, cette garantie peut être étendue à d’autres risques, comme le bris d’éléments vitrés.

En tant qu’étudiant, vous avez besoin d’une bonne assurance qui couvrira les réparations pour tout problème mineur. Ces coûts comprennent les estimations, les matériaux et la main-d’œuvre et peuvent peser lourdement sur votre budget déjà maigre. Parfois considéré comme risqué par manque d’expérience, les étudiants peuvent tout de même trouver des contrats intéressants qui ne grignoteront pas trop leurs économies. Des prestataires spécialisés proposent une assurance logement étudiant pas chère et affichent toutes les couvertures nécessaires.

En cas de location (hors location meublée), le bailleur a le droit de demander une attestation d’assurance prouvant que le bien qu’il met en location est couvert par une assurance. Ce document est fourni par votre compagnie d’assurance après la formation du contrat et mentionne notamment le nom de l’assuré, la durée du contrat, l’adresse du bien ou la garantie prise. Les propriétaires peuvent demander ce fichier chaque année à la date anniversaire de l’abonnement. Sans justificatif, le bailleur peut résilier le bail du locataire.

Attention car même si l’assurance habitation pour les appartements meublés est facultative, le locataire est toujours considéré comme responsable des dommages matériels dans le logement, les voisins et/ou les tiers. En souscrivant une assurance habitation multi-assurances, les locataires sont souvent protégés contre les risques de vol, de vandalisme, d’incendie, d’inondation, de bris de glace ou d’explosion.

Ensuite, l’assurance habitation étudiante couvre les locataires pour les dommages causés par un incendie ou un dégât des eaux à l’immeuble ou aux biens de tiers. Les biens mobiliers de l’étudiant ne sont pas couverts par la garantie simple « risque locatif », et une garantie complémentaire est exigée selon le contrat d’assurance multirisque famille.

Même si l’assurance habitation n’est pas toujours obligatoire, nous vous recommandons fortement de souscrire au moins une assurance responsabilité civile pour vous dans tous les cas. Cela permettra de récupérer une indemnisation si des dommages sont causés au propriétaire et à sa résidence.

En cas de copropriété, une assurance risques locatifs collectifs est obligatoire. Chaque colocataire doit être assuré individuellement ou collectivement. Attention cependant : l’assurance risques locatifs ne couvre pas les dommages causés aux voisins ou au matériel de vos enfants, comme leur ordinateur ou leur smartphone.

Que vous viviez seul ou en colocation, votre tarif d’assurance habitation est le même, il suffit de mentionner le co-résident dans votre contrat d’assurance pour que lui et ses biens soient également couverts. Soit l’un des résidents souscrit une assurance habitation et déclare chaque occupant du bien. Ceci est similaire à un contrat mutuel pour tous les locataires. Dans ce cas, le contrat couvre le loyer ou la responsabilité civile résident de chaque colocataire. Toutefois, seule la responsabilité civile personnelle des colocataires abonnés est garantie. Les autres colocataires nommés doivent conclure des contrats individuels pour assurer leur responsabilité civile personnelle.

Rappel amical : En cas de sinistre, chaque colocataire sera redevable de sa quote-part de loyer. Il est préférable de souscrire une caution de responsabilité civile pour chaque personne en cas de perte matérielle ou de dommages aux tiers.

Pourquoi souscrire à une assurance habitation pour son enfant étudiant ?

Tous les locataires sont responsables des dommages causés au logement qu’ils louent. Ainsi, vos enfants peuvent avoir besoin d’une assurance habitation, même s’ils louent une maison ou un appartement via le CROUS. Mais que devez-vous assurer spécifiquement ? Quelle garantie ? Promets-moi de tout te dire. Votre offre est ici.

Pour couvrir les risques éventuels, votre enfant peut opter pour une Assurance Multirisques Habitation (MRH). Le ministère de l’Economie indique sur son site internet que ces « contrats de garantie multiples protègent le patrimoine familial (logement et mobilier) si une personne est responsable ou subit un sinistre ». L’assurance multirisque, plus onéreuse que l’assurance traditionnelle, lui fera bénéficier d’une extension de garantie. Ainsi, l’appartement de votre enfant sera couvert contre de multiples dommages tels que bris de glace, vol, incendie, vandalisme, et même en cas de catastrophe naturelle. Le matériel scolaire tel que son ordinateur ou sa tablette sera assuré ainsi que sa télé et autres objets. L’assurance MRH couvre également la responsabilité civile de votre enfant.

Outre la responsabilité civile locative et la couverture vie privée, l’assurance multirisque habitation comprend toujours les garanties suivantes : incendie, catastrophes naturelles et technologiques, tempête, agression et inondation. Autres garanties disponibles en option : Vol, bris de glace, dommage électrique. Ainsi, un contrat d’assurance multirisque habitation vous permet d’adapter le contrat à vos besoins spécifiques tout en combinant plusieurs garanties.

Mais attention : cette assurance ne couvre pas les dommages aux voisins, ni les biens personnels et matériels des locataires endommagés lors d’un sinistre. Pour une meilleure protection, l’assurance habitation multi-assurances est un must. Plus complète que la Garantie Risques Locatifs, elle couvre la responsabilité civile personnelle du locataire, des locaux qu’il occupe et des biens qui s’y trouvent.

Si ce n’est pas prévu dans son contrat, pensez peut-être à souscrire en plus de la garantie « Recours des Voisins et des Tiers » qui, comme son nom l’indique, couvrira les dommages causés à ces personnes.

Petit rappel : Si votre voisin ou votre propriétaire met en doute vos responsabilités en tant que locataire, vous devez en aviser votre compagnie d’assurances dans les plus brefs délais.

Lorsque vous causez un dommage à autrui, même involontairement, vous êtes civilement responsable et implique donc une indemnisation dont le principe est clairement posé par les articles 1382 et 1383 du code civil. Lorsque vous êtes responsable d’un dommage (physique, matériel ou immatériel) causé par une négligence, une négligence ou une imprudence, les conséquences financières peuvent être lourdes. Ainsi, lorsque vous souscrivez l’option responsabilité civile pour votre vie privée, vos antécédents scolaires et professionnels dans le cadre de votre garantie multirisque habitation, la garantie couvre la réparation des dommages que vous causez à autrui. Sans couverture responsabilité civile, vous serez tenu de payer les dommages et intérêts nécessaires pour réparer les dommages causés.

Dans tous les cas, sachez que plus la valeur du bien à assurer est élevée, plus votre enfant paiera de primes. Ses versements peuvent être échelonnés dans le temps si nécessaire, ce qui permettra à votre enfant (locataire du CROUS) de mieux gérer son budget étudiant.

Quelle assurance logement étudiant choisir ?

Gage de tranquillité et preuve de responsabilité, l’assurance habitation est obligatoire pour tous les locataires. Elle protège les résidents et les propriétaires contre les impayés, les accidents domestiques et les risques d’explosions, d’incendies, d’inondations et de catastrophes naturelles. Elle est donc indispensable au bon fonctionnement du contrat de location et pour garantir une bonne relation en cas de litiges. Trouvez une couverture simple et efficace qui vous protège des désagréments des soucis du ménage et prouve à votre entourage que vous êtes un adulte.

L’essentiel à retenir est que quelle que soit la nature de votre logement, il est fortement recommandé, en tant qu’étudiant, de souscrire une assurance habitation. En effet, selon la gravité du sinistre, les frais à débourser en cas de sinistre peuvent être prohibitifs, notamment sur les budgets étudiants souvent très limités.

Les compagnies d’assurance proposent une gamme de contrats d’assurance habitation adaptés aux jeunes actifs. Ces formules concernent des logements de type appartement pour les jeunes actifs. Pour toute colocation, les co-résidents sont couverts par le même contrat sans surcoût. Propositions d’extensions pour enrichir ses contrats d’assurance multirisques habitation, permettant une couverture plus large de la valeur à neuf des appareils électroménagers ainsi que des biens mobiliers et du matériel informatique.

Que vous soyez étudiant ou actif et que vous choisissiez de vivre en colocation, certaines assurances habitation peuvent couvrir jusqu’à quatre co-résidents ou colocataires supplémentaires sur le même contrat sans changement de tarif. Vous et vos colocataires serez couverts pour les risques locatifs tels que l’incendie, l’inondation ou l’explosion. L’attestation d’assurance comportera les noms de tous les co-résidents du logement.

Afin de trouver le contrat adapté à vos besoins, avec les tarifs et les garanties qui vous conviennent, vous pouvez utiliser le comparateur d’assurances. Vous pouvez également obtenir des devis en ligne auprès de compagnies d’assurance spécialisées. Assuremoi vous apporte tous ces services en ligne, y compris les devis et les abonnements 100% numériques, encore plus faciles et simples.

Partagez cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Des questions sur votre assurance ?

Envoyez-nous un message ici !